Mes Quelques Règles d’Or au Jardin (4 sur 6)

4 – Ne pas acheter trop tôt .. ou à contre saison…

Mes Quelques Règles d'Or au Jardin (4 sur 6)

Acheter trop tôt n’est pas l’idéal, ainsi même, si des rosiers sont proposé

à la vente en sachets ou racines nues dès septembre,

mieux vaut ne pas acheter.

Ils ont été défoliés artificiellement pour être vendus plus vit, 

et ce n’est pas bon. 

Il faut attendre novembre pour acheter des rosiers à racines nues.

De même, des géraniums proposés dès le mois de mars ot toutes les chances

d’avoir trop froid … Sans parler des risques de gel, encore bien réels à cette époque de l’année !!

Ils ont végété et la reprise sera poussive.

Malgré toute l’heure envie que vous avez, résistez et attendez au moins jusqu’à fin avril.

Ou alors faites-le en toute connaissance de cause et considérez que vous achetez l’équivalent d’un beau bouquet…

5 – Acheter local

Mes Quelques Règles d'Or au Jardin (4 sur 6)

D’une manière génaral, il est préférable d’acheter des plantes produites dans votre région. Elles ont demandé moins de transport, donc consomme moins de pétrole et dégagé moin de CO !! Mais il y a une autre raison pour prélever des achats de proximité.

Les arbres et les arbustes produits par les pépiniéristes du coin sont tous adaptés aux conditions locales (terre, rusticité, climat). Les bonnes variétés ont déjà été sélectionnées. Leurs chances de reprise et de durée dans le temps sont donc bien meilleures que celles d’arbres ou arbustes en provenance directe d’Italie, par exemple. Et pour terminer, ces pépiniéristes et horticulteurs qui « maillent » nos régions sont souvent de vrais puits de science, alors n’hésitez pas a les faire parler …

6 – Bien ranger les bons de garantie

Mes Quelques Règles d'Or au Jardin (4 sur 6)

De nombreuses jardineries proposent une garantie de reprise d’un an sur les arbres et les arbustes que vous achetez.

Rangez ces papiers soigneusement, avec le ticket de caisse et l’étiquette (si vous ne la laissé pas sur la plante). Prenez éventuellement des photos à la plantation, puis un mois plus tard. De toute manière cela peut vous servir pour faire un petit journal de bord de votre jardin. Les plantes sont très probablement bien reprendre, mais il est toujours bon de conserver le nom du fournisseur, la date d’achat et surtout l’étiquette. Cela vous permet de pouvoir racheter la même plante au même endroit, si nécessaire, ou de la conseiller à vos amis. Et les photos prises à intervalles réguliers sont intéressantes à regarder quand les plantes sont devenues adultes…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s